Formation pro clima sur chantier de rénovation

paray

Fin juillet, à la demande d‘un maître d’ouvrage, une formation pratique pro clima a été dispensée directement sur chantier. Les invités étaient essentiellement les artisans impliqués dans la construction. Mais d’autres personnes intéressées issues des secteurs du commerce, de la distribution et de la conception étaient également présentes sur le site. Au total, environ 25 personnes ont participé à la formation.

Le maître d’ouvrage s’était fixé comme objectif d’effectuer la rénovation selon les critères du Passivhaus Institut. La rénovation a été planifiée par un bureau d’architecture.

Avec suffisamment de panneaux photovoltaïques sur le toit, la consommation de ressources énergétiques conventionnelles peut être réduite jusqu’à 80 %.

IMG_0012Un test de la porte soufflante effectué au préalable a donné une valeur n50 de 2,0 l/h, ce qui ne correspond pas aux exigences des constructions passives. Il était évident qu’un défaut de la couche d’étanchéité à l’air du bâtiment devait être réparé.

Dans le cadre de la formation pro clima sur site, des solutions ont été montrées visant à améliorer la réalisation des points de détail critiques suivants :

– Insertion des faux plafonds dans le concept d’étanchéité à l’air

– Raccordement des menuiseries à la couche d’étanchéité à l’air

– Mise en oeuvre des solutions de détail pour les percements de conduit

– Raccordement des fenêtres de toit à la couche d’étanchéité à l’air du toit

IMG_0039Le maître d’ouvrage a commencé par une brève introduction et une présentation du projet de rénovation. Ensuite, les bases de l’étanchéité à l’air et les exigences en matière de raccordements de la couche d’étanchéité à l’air ont été abordées. L’attention s’est alors focalisée sur les raccords collés et le choix de produits pour la réalisation de certains raccordements (en particulier sur des supports minéraux).

Après un rapide déjeuner, une mesure de porte soufflante a été effectuée sur le chantier.

Une dépression a alors été générée dans le bâtiment, de façon à ce que les participants puissent rechercher eux-mêmes les défauts dans la couche d’étanchéité à l’air.

Ensuite, le formateur pratique chez pro clima, M. Thomas Gärtner a expliqué les principes de l’enveloppe continue du bâtiment et a montré des exemples pratiques sur site expliquant comment on peut améliorer les raccordements existants aux menuiseries et aux fenêtres de toit en pente. Surtout les directives d’installation des fenêtres de toit en pente et les possibilités de raccordement étanches au vent, à l’eau et à l’air de ce composant ont été discutées car certains problèmes étaient survenus pendant la phase des travaux.

IMG_0045De nombreuses questions ont été soulevées pendant la formation et les participants ont pu bénéficier des connaissances et de l’expérience des intervenants.

Surtout, pendant la partie pratique, le formateur a montré des astuces pour corriger de façon simple mais efficace les défauts et les points singuliers critiques à l’aide des produits proclima IMG_0022adaptés.

Finalement, tous les participants ont apprécié cette journée et les échanges agréables avec les différents corps de métiers. Les participants à la formation ont profité de cette opportunité unique pour mieux comprendre les défis de la réalisation de l’étanchéité à l’air de l’enveloppe du bâtiment en appliquant des solutions adaptées.

Nous proposons régulièrement des  séminaires en France et en Allemagne.

Pour plus d’info, cliquer sur:
https://fr.proclima.com/service/seminaires/etancheite-fiable

 

Ce contenu a été publié dans général, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *